L’extrême gauche défile à Paris sous les couleurs du Hezbollah

Publié le par YB

Verts, LCR, PC… une fois n’est pas coutume, l’extrême gauche défile ce 29 juillet avec les islamistes. Drapeaux du Hezbollah, portraits de Hassan Nasrallah brandis un peu partout... Ce spectacle désormais habituel n'en est pas moins chaque fois consternant.
Seuls les anarchistes semblent avoir définitivement tranché la question, jugeant l’alliance avec les islamistes aussi inopportune que dangereuse (voir article ). Lutte ouvrière, également absente de la manifestation, ne semble pas prète non plus au nom de l'anti libéralisme, à brader ses convictions anti-totalitaires comme le font sans état d'âme ses camarades trotskystes de la LCR.

Près de 2000 personnes se sont donc rassemblés  pour… défendre la paix, suite aux massacres de civils par l'armée israélienne au Sud Liban. L'appel avait été lancé, entre autres, par le MRAP, des Indigènes de la République, Sud-PTT, les Verts, le PCF, la LCR et le Parti des travailleurs. Le Centre Malcolm X, le Comité des musulmans de France et autres associations proches de Tariq Ramadan étaient également signataires de l'appel.

Tandis que quelques
"Indigènes" vendent leurs tracts (1,5 euros), des fans du Hezbollah tentent de brûler un "drapeau" israélien du haut d'un feu rouge. Un bout de tissu qui mettra près d'un quart d'heure à brûler, pourtant chauffé par les cris de "Allah Akbar" ! 
Derrière leur gourou en cape noire, cheikh Jamel Tahiri, une trentaine de femmes voilées de blanc, de la tête aux pieds, distribuent leurs tracts : un appel "oeucuménique" à un cessez le feu. Une belle mise en scène orchestrée par le "Centre Zahra" qui ne passe pas inaperçue. L'idéologie du Centre chiite n'est rien d'autre que celle du Hezbollah. Il suffit de se rendre sur leur site pour s'en convaincre. Entre des textes et vidéos des prières du vendredi (dites en français) et quelques sourates, on peut ainsi lire : « Le peuple arabe est fier du Hezbollah et combien parmi ce peuple, déclare, aujourd’hui, en s’adressant à ce parti béni : « Vous êtes les aimés de Dieu, nous voulons lutter à vos côtés ! »
 
La crainte de devoir défiler avec des extrémistes est-elle une des causes de cette si faible mobilisation ? C'est probable. Car 2000, voire même 3000 personnes, c'est bien peu pour répondre aux drames qui se déroulent au Liban.
Ne serait-il pas temps d'organiser des défilés séparés entre laiques et extremistes religieux et leurs soutiens ? Une façon aussi de visualiser la fracture qui se joue actuellement au sein de la gauche et de s'interroger enfin sur ces alliances contre nature.  YB.

le Hezbollah à Paris - 29 juillet 2006
Vidéo envoyée par vigilance-laique
- Lire : Pourquoi les Français sont si prévenants vis à vis du Hezbollah ?
_______________________________________________________________________
 
Il n'y a pas d'autres solutions que l'arrêt immédiat du carnage, des massacres d'enfants et de civils. La mise en place d'une force internationale tampon. Une tolérance zéro vis à vis de l'Iran qui sème la mort partout et rêve d'un vaste courant pan-islamiste autour de lui. Le désarmement du Hezbollah (résolution inappliquée 1559). La reconnaissance de la sécurité d’Israël et du droit des Palestiniens à avoir un Etat. Réaffirmons notre soutien aux forces progressistes et laïques de la résistance palestinienne ainsi qu’aux réfractaires de l’armée israélienne.

Opération un bateau pour le Liban
  numéro vert : 0 800 22 22 22 pour les particuliers, entreprises, collectivités territoriales qui désirent faire un don financier pour participer à cette opération humanitaire. Sur le site du ministère des Affaires étrangères
_______________________________________________________________________

Qu'est ce que le Hezbollah?
Une organisation politique et terroriste islamiste soutenue par l'Iran et la Syrie dont l'embleme : un verset du Coran sur une kalachnikov, ne présage rien de bon. Le Hezbollah a une haine particulière pour l'Occident et les juifs. La France avait d'ailleurs dû interdire sur son territoire la chaîne Al Manar pour cause d'antisémitisme. Le Hezbollah qui a du sang français sur les mains est responsable de nombreuses prises d'otages d'occidentaux, pour l'essentiel diplomates et journalistes, de soldats israéliens et de l'orchestration d'attentats meurtriers contre les forces occidentales présentes au Liban. Le Hezbollah, comme l'Iran, vise la destruction de l'État d'Israël et souhaite l'établissement d'un régime islamique au Liban.

Publié dans News

Commenter cet article

Fady 01/07/2010 19:13



Toujours marrant de voir les sionistes et consorts afficher leur ignorance vis à vis du Liban et de Hezb Allah! Vous pouvez parler pendant 10 siècles encore la réalité est là: Ce parti est
de plus en plus fort et il est adoubé une majorité de la population libanaise qui comprend très bien que sansle Hezb Israël serait à Beyrouth dans l'heure qui suit alors que maintenant Netanyahou
et sa bande de ratés réfléchissent 1000 fois avant de jeter une pierre sur le Liban! N'empêche je félicite l'abruti qui a lancé ce blog pour une raison: ça prouve bien que les succès du Hezbollah
engendrent un nombre conséquent de frustrés et d'impuissants!lol!


Yalla Labayka ya Nasrallah



appartements paris 21/05/2010 11:18



Merci pour votre article, je découvre votre blog et je tiens à vous féliciter pour la qualité de vos écrits



Jean 08/02/2007 23:57

L'abomination communiste cherche de nouveaux renforts pour essayer de faire sa révolution sanguinaire.

Anna 08/09/2006 19:37

Comment appellez vous un mouvement qui installe ses rampes de missiles sur le toit d'habitations civiles sans prévenir leurs propriétaires? C'est comme ça que le Hezbollah procède. Le Hezbollah se fiche totalement du peuple libanais; et il n'est d'ailleurs pas prêt à accepter un état multi-confessionnel, d'autant que les chrétiens quittent chaque jour plus nombreux le Liban et ce n'est pas seulement à cause de la guerre. Ce mouvement n'est que le cheval de Troie du taliban Ahmadinejad.
Le problème est qu'en Occident, on regarde le Hezbollah avec des lunettes occidentalo-occidentales sans chercher à se mettre dans la tête de ces personnes. Entendre parler du Hezbollah comme d'un mouvement de resistance, c'est faire insulte à tous les résistants français et européens morts sous le joug du nazisme.

waloo 01/09/2006 22:15

Comment définissez-vous le terrorisme ?
est-ce le fait de terroriser les civils, de les tuer délibérement ?
 
Dans ce cas, Israél et son armée n'ont rien à envier aux terroristes, et ça vous ne le signalez nullepart.