Citations de Soheib Bencheikh

Publié le par YB

 ______________________________________________________________________

A propos de Tariq Ramadan

" Je connais l'homme, je l'ai rencontré à plusieurs reprises, ce n'est pas un théologien averti, mais c'est un tribun charismatique. Il défend une vision totalitaire, intégriste, c'est un crime de le mettre en contact avec la jeunesse. C'est pourtant ce qu'a fait en France la Ligue de l'enseignement, ce sanctuaire de la laïcité ! C'est elle qui a fait bénéficier Ramadan de sa logistique...  " (Le Parisien - 17/01/04 )

Photo : Mouloud Aounit, président du Mrap
et son compagnon de luttes l'islamiste Tariq Ramadan

______________________________________________________________________

A propos du voile

" Le voile est une fausse route pour les jeunes filles. Rien dans le Coran ne leur impose d’afficher ainsi leur foi. Le voile conduit trop souvent à des comportements inquiétants, comme le refus de la mixité, de l’égalité des sexes, des cours de biologie ou de sport. Je suis favorable à la loi contre les signes religieux à l’école, car il faut éviter d’envoyer les profs en première ligne" .  (Le Parisien - 17/01/04 )

" La protection de la femme aujourd’hui, c’est l’instruction et l’éducation ".

Photo : les soeurs Levy, exclues de leur lycée,
stars de la résistance pro-voile. 
Toutes deux approuvent la lapidation pour adultère
et expriment leur dégoût pour l’homosexualité dans leur livre

______________________________________________________________________

A propos du CFCM

" Aujourd'hui, qui trouve-t-on pour représenter les musulmans ? Les «barbus», le plus souvent sans culture théologique, enferment les quartiers dans une vision archaïque de l’islam. Au plus haut niveau, les mouvements fondamentalistes viennent d’obtenir une reconnaissance démesurée avec la création du CFCM. Au sein de ce Conseil, je suis le seul théologien. J’y siége comme « personnalité qualifiée », en réalité disqualifiée : mes convictions y sont très minoritaires, je ne peux pas les défendre. On n'y débat plus que des rapports de pouvoir, c’est insupportable. Dans un souci sécuritaire louable, Nicolas Sarkozy a créé ce système qui intègre les mouvements intégristes pour mieux les contrôler. Le résultat, c’est qu’ils ont gagné un pouvoir qu’ils n’avaient pas. Ils se sont emparés de l’Ile-de-France, de Marseille, les mosquées prennent leurs ordres aux consulats d’Algérie ou du Maroc, ou dans les mouvances fondamentalistes internationales. On est entré dans une phase de radicalisation délirante ! Personnellement, je ne veux plus être l’alibi d’une instance déséquilibrée. Dalil Boubaker est un modéré, mais c’est l’arbre de respectabilité qui cache la forêt, et il ne peut pas s’exprimer. Je me prépare donc à démissionner de toutes mes fonctions, au sein du Conseil comme à Marseille. Nicolas Sarkozy veut m’en dissuader. Il m’a convoqué le 30 janvier. Je l'ais écouté. Mais il m’a déjà promis tant de choses ". (Le Parisien 21 janvier 2004)

Photo : élection du CFCM

______________________________________________________________________

A propos de Sarkozy

" Aujourd’hui, je vois un jeu indigne, pour une France qui a engendré Jaurès, De Gaulle. Une France dans la main d’ambitieux carriéristes, d’hommes politiques qui, inspirés par Bush, jouent sur la peur. Au moment où M. Sarkozy, par exemple, met en exergue les courants les plus radicaux des musulmans, représentés en majorité par l’UOIF, au moment où il banalise leur présence dans le paysage politico-religieux de la France, il profite de la peur suscitée par cette présence même".  (La nouvelle République d'Alger - 08/07/06)

______________________________________________________________________

A propos de la gauche

" Par tradition, la gauche est moins frileuse identitairement, plus ouverte  vers l’égalité, les causes universelles. Elle est où cette gauche ? Elle perd son énergie en cherchant à voir qui a le plus de charisme afin qu’on vote pour lui. Où sont les convictions ? Où sont les programmes? Existe-t-il une gauche convaincue de son message ?" (La nouvelle République d'Alger - 08/07/06) 

______________________________________________________________________


A propos de sa candidature

" Je parle beaucoup des maghrébins, mais ma candidature n’est pas maghrébine, elle n’est pas musulmane : elle est citoyenne et laïque. L’idéal laïc, son génie, vient du fait qu’il respecte l’homme, tout homme, quelles que soient son origine, sa confession, ou son absence de confession" . (La nouvelle République d'Alger - 08/07/06)

" Je suis le seul, dans cet échange politique, capable, de façon raisonnée, réfléchie, de résoudre le problème de la peur des Français devant l’Islam. C’est quoi, être musulman, représenter une religion, une idéologie. L’islam, s’il veut coller à son siècle, doit se moderniser chaque siècle. J’appelle les Français à rester fidèle à la mission historique de la France. J’appelle les musulmans à leur unique salut : s’accrocher aux principes fondamentaux, comme la laïcité". (La nouvelle République d'Alger - 08/07/06)

______________________________________________________________________


A propos de l'islamisme

" Aujourd'hui, nous sommes en pleine dérive avec des groupes qui veulent imposer une interprétation unique, littérale et obscurantiste des textes. Je fais allusion aux groupes dits wahhabites ou salafistes qui veulent imiter, au millimètre près, l'exemple du prophète Mahomet ! Mais le prophète était tellement lié à son siècle, ancré dans la culture et le mode de vie de son temps, qu'il est impossible de croire qu'il ait voulu imposer son exemple aux siècles suivants ". (Le Monde 19/11/01)

" Suivre la "sunna", c'est-à-dire la tradition, ce n'est pas revenir au premier siècle de l'Hégire, mais suivre un chemin pour le siècle d'aujourd'hui ". (Le Monde 19/11/01)


"Faire d'un droit musulman issu des sociétés patriarcales une sorte de droit universel, valide en tout temps, c'est ce que j'appelle la "bédouinisation" de l'islam, une autolimitation de l'évolution des sociétés musulmanes ".

" Je reste optimiste. Je crois que la barbarie commise au nom de l'islam - les tueries en Algérie, la réduction d'un peuple en esclavage dans l'Afghanistan des talibans, le terrorisme qui a dramatiquement frappé les Etats-Unis - a définitivement éveillé la conscience internationale. Il est désormais clair que l'islam ne peut plus être la propriété d'un groupe de musulmans ou d'Etats musulmans qui veulent en monopoliser l'interprétation. L'islam a vocation à l'universel, c'est-à-dire qu'il doit être soumis à la critique, accepter certaines valeurs qui relèvent d'un droit universel, en refuser d'autres".

" La première hérésie de la religion musulmane au XXe siècle fut sa politisation. Dès l'indépendance des pays musulmans est né ce qu'on a appelé l'islam politique, c'est-à-dire un islam dicté par l'Etat, qui n'obéit qu'à l'Etat, n'est qu'un organe de l'Etat, le servant pour conforter son pouvoir et opprimer les populations ". (Le Monde 19/11/01)

______________________________________________________________________

A propos d'une réforme de l'islam

"Toute tentative de réformer l'islam - et le droit musulman en particulier - passe donc par un travail de désacralisation, par une relecture des textes à la lumière de l'intelligence moderne, par la recherche d'une orientation, d'une courbe comme on dirait en mathématiques, pour permettre au musulman de bien vivre son islam aujourd'hui. 

______________________________________________________________________

 

 

 

A propos d'un islam modéré

" Les modérés sont majoritaires mais ne se mobilisent pas. C’est toujours le cas des majorités silencieuses. Les mouvements radicaux, à l’inverse, disposent de troupes militantes, parce que ce sont des partis. Moi, je n’ai que mes convictions, je n’ai pas de troupes derrière moi. Il faut donc inventer une organisation tout à fait nouvelle. Mais je reste confiant : on vient de rater, encore une fois, l’occasion de jeter les bases d’un Islam de France, mais tout est encore possible. La sécularisation de la société dans l'Europe chrétienne n'a pas attendu le concile Vatican II. L'islam n'est pas différent à cet égard : ou il marche avec son siècle, ou il reste à la marge de la société moderne" .
" Il n’y a pas d’avenir pour l’Islam sans laïcité ". (colloque CIOFEM, Casablanca, janvier 2002)

Publié dans Citations

Commenter cet article

Abdelali Mimoun Nouvel Imam de France 05/09/2016 16:09

Monsieur Bencheikh, c'est epoustouflant de vérité , vous avez tout mon soutien , je pense que le monde se trompe, seules les medias français detiennent la vérité : Tariq Ramadan qui est étudié dans + de 80 universités dans le monde , dont Oxford se trompent , il n'est pas un theologien, vous oui , puisque vous passez sur tous les plateaux TV donner "votre avis".
Que vous SEUL etes bien éclairé,les milliards de personnes, depuis des siecles jusqu' aujourd'hui ne savent pas lire La Sourate N° 33 .
Vous etes une chance pour la France , Sarkozy, malgré ses mensonges et mises en examens succésives , à eu raison de vous faire confiance.
Vous etes un modele d'integration, et pour ceux qui vous accusent d'utiliser le terme mahomet: ils sont des integristes ( je pense de nos jours le terme Musulmans suffit), ça n'est pas qu'une maniere pejorative de ne pas vouloir prononcer le nom VRAI .
Vous etes une benediction , un parfait modele d'integration .
Vous, à l'inverse de Chalghoumi " l'imam" auto proclamé des medias, vous parlez un français de personnes parfaitement assimilées.
Courage, je suis sûr qu'à force de mediatisation vous parviendrez à etre entendu et avoir des responsabilités...
Vous etes Parfait !
Pour preuves : ces nombreux commentaires de soutien TOUT A FAIT CREDIBLES.....

mohamed atir 12/10/2010 02:00



c' est une chance d' avoir des gens comme mr soheib bencheikh. des gens comme lui redonnetn espoir aux musulmans plonges dans la dictature moyennageuse des emirs petroliers coupeurs de mains et
des gouvernements qui imposent le voile alors qu' ils ne respectent pas les droits de l' homme. l' islam fanatique semble s''accomoder avec la dictature et le mal. des gens comme
bencheikh sont la preuve que les musulmans ne sont pas seulement un peuple de soumis mais peuvent reflechir afin de sortir de l' obscurantisme. à quand la lumiere de la liberté sur les pays
du coran? merci mr bencheikh. 



Karim Bey SMAIL 02/03/2010 19:12


Bonjour Mr Bencheik je voulais juste vous témoigner de ma solidarité et le fait que j'aprécie la plus part de vos interventions vue les commentaires que vous suciter vous ête sur la bonne voie :-)


Slimane 13/03/2009 03:25

Salamou aleykoumConcernant les commentaires :  hezbollah, le voile, "mahomet"je suis consterné de voir de tels réflexions soit disant intelligentes mais en réalité si pauvres.Le seul reproche que l'on peut faire à Soheib c'est sans doute de vouloir élevé le débat en face de gens , qui avec de si petits esprits, avec une estime de l'islam si peu tolérente, et tout cela venant en plus de "musulmans"...Mais il est vrai que pour progresser il faut aussi prendre des "risques", et cela vous ne le ferez jamais.  Le courage de mon vieil ami, je le reconnais encore aujourd'hui. Un ane qui porte le coran sur son dos n'en est pas plus éclairé...Sur ce , mon souci n'est pas de divisier comme certains ici je pense mais de mettre en lumière, une vérité qui n'est jamais évidente à première vue, alors élevé vos esprits avant de critiquer à tors et à travers....  Slimane un vieil ami

yasmine 01/09/2008 03:29

Mr. Bencheikh, merci d'être ce rayon de lumière dans cette vaste obscurité...!! Grâce à vous, je ne me sens plus seule face à l'effort de réflexion. Ainsi, vous me faites encore et encore ressentir plus que jamais la force de l'intelligence divine. Merci de ne pas l'avoir réduite à l'absurdité humaine...!! Vous êtes ma force Mr.Benchikh...!! Sachez le..!!